Presentation de Somnambulus Lunoxis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Presentation de Somnambulus Lunoxis

Message par Happire le Lun 19 Déc - 19:18

Nom : Lunoxis
Prénom : Somnambulus (Solus pour les intimes)
Race : Homme-Hibou
Age : 26
Points de vie : (35+60)/2.5=38
Traits particuliers : Nyctalopie (Ben c'est un hibou) + Gringalet (Somnambulus est incapable de dormir et en subit seulement les conséquences physiques, son mental en ayant au contraire profité)
Description Mentale : Peureux, Soumis, Erudit. Solus est plutôt un suiveur qui se sous-estime et se refuge dans les livres et tout ce qui touche a l'art des arcanes.
Compétences : Génie (Pour Solus, la nuit n'est pas différente du jour: deux fois plus de temps à lire ! +10 mental), Éclaireur (+10 perception) , Insignifiant (+5 agilité mais malus en conversation)
Dieu : Diaktos (+10 agilité et +10 mental). Ne dormant pas, Solus a toujours perçu la nuit autrement que les autres; il en est venu a l'admirer pour sa tranquillité et vénère désormais son dieu.
Caractéristiques :
Force : 30-5+10=35 Agilité : 30+10+10+10=60
Mental : 30+10+10+20=70 Charisme : 30+10=40


Perception : [60*2+70*2]/3=54 (+10 bonus eclaireur) => 64

Description physique : Somnambulus est un homme hibou-blanc (voir image à venir :3), d'environ 1m80 et au corps frêle.Il possède une longue cape qui couvre en fait ses ailes (aparté: Solus n'est capable, corps de faible oblige, que de planer ou d'effectuer des tout petits vols avec ses aîles). Il posséde dans celle-ci une poche à livre où il garde en permanence un tome vermeil, seul trace de ses origines.Il possède aussi une lampe alimentée par cristaux qu'il affectionne particulierement (pour sa lecture nocturne: Solus préfère garder une source de lumière plutôt que de lire dans le noir, même si il le peut).

Equipement:Sa tenue est en tissu, et il possède des artéfacts hiboux qu'il utilise comme arme (ou plutôt pour fuir et se dissimuler).Il possède un revolver à cristaux de son peuple (2d6) (en cas d'extrême urgence) et des avants-bras amlpifiant la magie. Il a, enfin, une sorte d'ocarina hibou qui imite des hululements: il combine son instrument à sa magie pour créer un bruit strident qui désoriente les ennemis ou pour, au contraire, les rendre innatentifs voir somnolents.

Magie: Zephyrienne: Boost d'agilité (en groupe), Bourrasque (précise et puissante (5d6 après un chargement d'un tour sans être touché ou bien vaste mais pas tres efficace (2d6-2) ; peut-être couplée avec les ailes), écran de vent (FACE AU VENT! en gros, bloque les projectiles en tout genres)

Histoire : Important ! Va influencer la narration du MDJ et vos bonus/malus

I)Le peuple hibou

Bien avant notre ère vivait en paix un peuple d'hybrides entre hommes et hiboux.Ces hommes-hiboux aux origines mystérieuses étaient maîtres artisans des arcanes, ils modelaient la magie et la technique comme nulles autres. Ils connurent un essor incomparable et devinrent une civilisation admirée et respectée.Leur soif de savoir était infinie et l'univers n'avait preque plus de secrets pour eux. On a trace de nos jours dans de rares et anciens manuscrits de différentes colonies de hiboux: les originaux vivants dans la montagne, ou bien les sylvestres, vivant dans les bois.
La population hiboux, étrangement, restait cepandant limitée, leur puissance résidant dans la savoir et non la masse. Bien vite, ils se rendirent compte que tous les êtres pensants n'étaient pas aussi altruistes qu'eux et qu'rentre les mauvaises mains, leur savoir se révelerait destructeur. Le peuple hibou se mit alors à se retirer, s'effacer de la surface du globe. Ils continuèrent évidemment leurs recherches mais dans des temples cachés des indignes au savoir, cachés du commun des mortels.
Au fil du temps, leur existence devint une légende, un mythe. Les hommes-hiboux n'étaients plus qu'un compte de fée aux yeux de tous.

II)A la recherche du passé
Nous sommes au petit village d'Oten, dans les montagnes perdues. Une tribu d'hommes-hiboux vivent reclus et tranquillement dans des hameaux chaleureux et paisibles
C'est ici que naît et vit Somnambulus Lunoxis, petit homme-hibou studieux et un peu asocial. Alors qu'il était de corvée pour aller chercher le bois, il entrevu derrière la cascade près de chez lui ce qui ressemblait à un rouage. Le petit Solus, alors âgé de 12 ans et encore un peu fougueux, fut piqué de curiosité et voleta vers le mécanisme.
Fasciné par l'étrange mécanisme, il caressa la roche fissurée dont se mit à émettre une couleur bleuâtre. Il jeta un coup d'oeil a l'intérieur de la cave s'ouvrant face à lui et se trouva face aux vestiges d'une ancienne bibliothèque. Il reconnu des statues d'anciens sages vus auparavant dans ses livres. Émerveillé, Somnambulus imagina les connaissances présentes dans ce lieu.
Mais avant tous, il voulait montrer que ses livres n'étaients pas juste des comptes pour enfants, mais des histoires sérieuses. Il prit un livre placé au centre de la pièce comme preuve et s'élanca vers la sortie pour aller voir sa famille. Dès qu'il mit le pied hors de la caverne cachée dans la roche, il sentit le sol trembler et entendit les cliquetis d'un mécanisme anciens en train de lâcher. Il couru se mettre à l'abri et observa, dépité, la galerie s'effondrer sur elle-même. Il ne put s'empêcher de verser une larme et serra le livre qu'il avait récupéré. Il le dépoussiéra et découvrit un livre vermeil a reliure d'or marqué par les hiboux. Il sut alors qu'il devait découvrir qui étaient ses prédécesseurs.

III)La malédiction de Somnambulus

Somnambulus approchait de ses 20 ans lors de la catastrophe magique.Il avait fini par partir, errant à la recherche de vestiges hiboux. Partout ils s'infiltrait,se cachait et dissimulait sa vrai nature (fuyait aussi surtout). Lors de l'explosion magique, Somnambulus se reposait dans une taverne après une autre fausse piste, un autre échec cuisant. Le goût amer de son sommeil a alors été amplifié par le choc arcanique, du moins c'est ce qu'il pense, et Solus se releva en sueur sans comprendre ce qu'il lui arrivait. Il tenta alors de se coucher à nouveau, en vain. Après un jour sans sommeil et avoir vérifié minutieusement sa ligne pour y trouver une éventuelle explication, il du se résigner: il ne pouvait plus dormir. Sa condition s'empirait de jours en jours, ils eut revours à multiples sortilèges pour rester vivant. Son corps est désormais dans un état stable mais il cherche maintenant un remède à sa "maladie" tout en poursuivant son rêve de comprendre et tout savoir sur ses ancêtres de l'âge d'or des hiboux
avatar
Happire

Messages : 2
Date d'inscription : 18/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum